Dis-moi ce que tu maîtrises, et je te dirai qui tu es #2

Tout comme ce que vous lisez, ou regardez comme vidéos, ce que vous meujeutez conditionne ce que vous écrivez… Lisez ce qui suit, et peut-être bien aurez-vous une idée des prochains scénarios qui seront publiés sur ce blog…

Sur forum :

-Pathfinder (L’éveil des seigneurs des runes revisité) : la campagne continue, même si les PJs ont failli se rendre au cimetière infini plusieurs fois… et qu’ils ne sont toujours pas sorti du donjon de Pic-Chardon ! Mais bon faut aussi dire que chaque pièce est pour eux est un prétexte à manquer de mourir, alors…

En live :

-Tiny (Sins of Doubt -campagne maison) : Petite pause sur la -longue- campagne Numenéra que je fais jouer, et avec mes joueurs nous avons choisi Tiny pour souffler un peu. Je me suis donc lancé dans l’écriture d’une campagne pour ce jeu ou les PJs sont des jouets éveillés capable d’investir les rêves des enfants pour les protéger des entités maléfiques qui ne rêvent que de tuer les charmants bambin pour pouvoir s’incarner dans le monde réel.

Contrairement au gros de la gamme paru à ce jour, j’ai décidé de situer principalement les aventures dans le monde réel, et non pas dans l’onirique. En résulte une ambiance Toy Story encore plus prononcée, mais aussi plus sombre…

-Dungeons&dragons 5ème édition (FFWF, ou « La Colère des justes revisitée ») : Ah, les démons… J’adore les démons, alors je ne pouvais pas résister à une campagne qui en faisait les principaux adversaires des PJs. Par contre, si cette campagne déborde d’idées intéressantes, il faut avouer que la faire jouer tel que cela est indiquée dans le livre ne marcherait que pour les fans de Porte-Monstre-Trésor. J’ai l’ambition d’en faire quelque chose de plus axé roleplay, et qui tirerait pleinement parti de son contexte. D’où le fait que les actes 2 à 6 seront très différents : certains seront juste beaucoup remanié, et d’autres effacés pour laisser la place à d’autres aventures.

La campagne commencera donc vraiment à l’acte 2, et ça tombe bien, les joueurs ont presque fini l’acte 1 à l’heure ou j’écris ces lignes…

-Dungeons&dragons 5ème édition (Le Tombeau d’Andromède) : Une campagne de D&D 5 sociale. Oui, oui, vous avez bien lut. Et les joueurs arrivent à leur 7ème séance de jeu d’affilée sans combat. Dingue, non ?

Et encore, ils n’ont fait que gratter à la surface des problèmes qui leur tombent dessus…

L’appel de Cthulhu (Le Rejeton d’Azathoth, très modifiée) : Une campagne classique pour l’AdC… Que j’ai détesté à la lecture. Mais genre vraiment. Pourtant, je me disais qu’il y’avait du potentiel… Et j’ai fini par avoir une idée qui changeait tout, qui sauvait cette campagne du naufrage. mais bon, ça demande du travail, beaucoup de travail, dont recréer des documents qui forcément ne conviennent plus… Mais ça en vaut le coup.

Mais peut-être ai-je rendu le scénario trop complexe : mes joueurs sont sur le premier scénario depuis 8 séances, et ça m’étonnerait qu’ils le finissent à la prochaine !

*****

Voilà donc qui termine ce petit billet. Depuis la dernière fois, Numenéra est en pause depuis que la première saison de la campagne s’est achevée, et les campagnes de l’Injonction du Dragon pour D&D 5 et celle de Dungeon World sont terminées… Que nous réservera donc le prochain numéro de cette série de billets ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s