Cadre de campagne pour Doudous&Dentiers (12) : La Soirée du Titanic (aventure de campagne)

Nous y voilà enfin. Le douzième et dernier article traitant du cadre de campagne du « Paquebot » pour Doudous&Dentiers. Le dernier scénario de la campagne, qui amène donc à 7 le nombre d’aventures  destinées aux Vacanciers, sachant que bon nombres d’autres sont suggérées dans la description des lieux et des PNJ.

Ce gros projet prend donc fin ici, et il ne me restera plus à l’avenir –quand j’aurais du temps donc^^- qu’à en proposer une version « au propre » qui comprendra quelques bonus, notamment des pré-tirés, qui pourront aussi servir de PNJ. D’ailleurs, si quelqu’un parmi-vous désire m’aider pour le maquettage du fichier final, son aide sera la bienvenue. Vous avez ou me contacter.

Mais trêve de bavardage : voici la dernière aventure de la campagne, « La soirée du Titanic », accompagné des indications pour conclure dignement les aventures de vos Vacanciers sur le Paquebot. Enjoy !

Scénario 3 La soirée du Titanic

Difficulté : Pas facile ; Pas linéaire

Date : Cet événement clôture la campagne, il se déroule donc la nuit du 14ème jour, juste avant que la croisière ne se termine et que le Paquebot ne débarque les passagers au port d’arrivé.

Synopsis : Les Vacanciers se retrouvent coincés dans une boucle temporelle, rejouant perpétuellement la dernière soirée de la croisière ou est organisé le « bal du Titanic », une fête en costumes d’époque censée simuler la vie de l’équipage et des passagers du tristement célèbre navire. L’anomalie temporelle a été créée par erreur par Damien qui n’est pas arrivé à utiliser le Saphir Saturnin comme il le désirait, et lui et les vacanciers revivent les dernières heures du Paquebot avant qu’il ne sombre suite à un « accident intentionnel ». Il n’y’a qu’un seul moyen pour les PJ de briser cette boucle : empêcher le naufrage du Paquebot et sauver tous les passagers, dont les décès alimentent la magie défectueuse du joyau maudit. Et ils devraient se dépêcher d’y arriver : quelque chose d’aussi ancien que terrifiant tente d’entrer dans notre monde, et plus de boucles passeront, plus cette entité aura des chances de parvenir à ses fins…

PNJ impliqués : Damien, après avoir été l’éminence grise de cette campagne, va enfin occuper le devant de la scène ; Ohanzee Tooantuh, qui a enfin l’autorisation d’exploiter ses pouvoirs ténébreux durant la soirée spéciale Titanic ; Matthew Greer, qui a décidé de couler le Paquebot après ne pas avoir réussi à entaché la réputation de la société Just Price Cruises.

Les Objectifs de Damien : Maintenant qu’il a récupéré le Saphir Saturnin et l’a analysé, Damien est persuadé de savoir comment l’utiliser sans danger : le joyau maudit doit être « nourri » avant d’être activé, à la fois par des émotions extrêmes, comme pour les Ténèbres, mais aussi par des vies humaines, de nombreuses vies humaines. Et cela tombe très bien, car sur le Paquebot, pour fêter la fin de chaque croisière, l’équipage organise une soirée spéciale : le Bal du Titanic.

Il s’agit d’une soirée costumée à thème, ou la compagnie Just Price Cruises prête généreusement des costumes d’époque à chaque passager de la croisière pour qu’ils puissent, le temps d’une nuit, se croire sur le célèbre Titanic avant qu’il ne coule. Bien entendu, l’objectif de Melody Töten -qui a instaurée cette tradition dès le premier voyage du Paquebot- est de générer une vraie angoisse chez les voyageurs, en leur faisant croire à un moment donné que la tragédie va se répéter de la même façon. C’est là qu’intervient Ohanzee Tooantuh le Wendigo, qui se charge de rendre la température de la zone glaciale, alors que Töten utilise sa voix pour créer une illusion d’iceberg géant sur lequel fonce le Paquebot : panique à bord garantie ! L’hystérie dure généralement entre 10 minutes et une demi-heure, puis l’équipage révèle à tout le monde la « plaisanterie », une explication qui est généralement bien acceptée, sans doute parce qu’instinctivement, les passagers sentent que s’en plaindre serait une très mauvaise idée.

Grâce à ce final, les récoltes de la plantation de Damien et de Melody Töten sont toujours de grandes qualités, aussi le Fils du Diable sait que le bal du Titanic fournira les émotions extrêmes nécessaires au réveil du Saphir Saturnin. Il lui est donc venu l’idée de faire d’une pierre deux coups : s’il utilisait ses pouvoirs d’Ombre Séculaire pour faire en sorte que l’iceberg qui apparaîtra soit réel et non pas illusoire, il pourrait véritablement couler le Paquebot, et de nombreux passagers décéderaient dans l’accident… Assez pour que le joyau maudit s’active, et que les rêves de Damien se réalisent. Et tout cela en utilisant une idée de la Reine des Banshees,  sa protégée rebelle. Ah, une telle ironie est aussi mordante que le froid glacial d’un Iceberg ! Damien ne peut donc pas résister à l’envie de réaliser ce plan.

Accroche des Vacanciers : Comme tous les autres passagers, les PJ sont conviés au Bal du Titanic. Ils ne sont pas obligés de s’y rendre, et n’en ont peut-être pas envie : après tout, la probabilité est grande qu’ils possèdent une réplique du Saphir Saturnin, et qu’ils cherchent à découvrir comment l’utiliser pour vaincre l’Obscurité. Pourtant, s’ils ne le faisaient pas, une itération de la soirée se produirait sans qu’ils ne puissent découvrir quoique ce soit. Ce serait dommageable, car plus de versions de la soirée se passeront suite à l’activation de la boucle temporelle, moins grande seront les chances que la campagne arrive à une conclusion heureuse.

Pour les pousser à participer à la fête, faites intervenir leurs proches qui les accompagnent sur le Paquebot : ils arriveraient à l’improviste avec des costumes en main, à la taille des Vacanciers, et les pousseraient à les essayer les plus vite possible : « Ce sont les costumes pour la fête de ce soir ! Regarde cette qualité, comme ils étaient bien habillés, à l’époque… Vite, essaye-le ! Oh là là… tu es à croquer ! Vu vas faire fureur ce soir ! Allez viens, on va rater le début ! ». Le proche en question tenterait d’entraîner de force le Gamin ou l’Ancien faisant partie de son cercle familial/amical, mais en cas de résistance, n’insistez pas : si les PJ tiennent vraiment à ne pas participer à la soirée, laisser les faire. Le naufrage du Paquebot les forcera bien assez tôt à s’impliquer dans cette histoire…

Pendant ce temps, Damien peaufine ses préparatifs : le moment de retourner dans le passé pour gagner son duel contre John Wolff est arrivé, et l’Ombre Séculaire ne compte pas laisser passer ce qu’il considère comme son unique chance. Aussi, même quand il deviendra clair que le Saphir Saturnin ne produira jamais le portail temporel qu’il espère tant, le Fils du Diable continuera encore et encore d’essayer d’activer le joyau maudit, guidé par un désespoir bien trop humain pour qu’il puisse le surmonter…

Une Soirée d’Époque

Les petits plats ont été mis dans les grands pour rendre le Bal du Titanic mémorable :

-Les différents ponts accessibles aux passagers grouillent de voyageurs habillés dans le style des années 1910, dans des styles représentants toutes les classes sociales. Même les membres de l’équipage sont aussi costumés, y compris ceux qui ont l’air de détester ça comme Henrietta West. Quelques éléments de décor ont été ajouté ici et là, pour camoufler l’aspect moderne du Paquebot.

-Le gros des activités liées à la soirée du bal du Titanic se déroule sur le pont 5, au niveau de la salle de réception qui abrite un concours de danse ancienne mais aussi un buffet à volonté, et la promenade ou exceptionnellement Melody Töten donne un petit concert en extérieur, composé uniquement de reprises de blues des années 1920, notamment issu du répertoire de Mamie Smith.

-il est proposé aux passagers courageux de rejouer des scènes du film de James Cameron dans l’espoir de gagner un prix spécial consistant en un voyage gratuit pour une famille entière, pour profiter d’une des futures croisières du « Queen of the Banished Seas ». Le jury est composé à part égale de passagers volontaires et de membres d’équipage du Paquebot.

Actions/Réactions : Alors que Damian activera le Saphir Saturnin une fois qu’il sera gavé d’émotions extrême et de la mort des passagers, le joyau maudit ne créera pas le portail vers le passé escompté, mais une boucle temporelle remontant à 4 heures avant la collision du Paquebot avec l’iceberg, jusqu’à la fin de cycle, quand suffisamment de passagers meurent. En tout, la boucle rejoue indéfiniment les mêmes 5 heures et 30 minutes. Seuls les Vacanciers et le Fils du Diable se rendent compte de ce qui se passe réellement : les autres, humains ou Ténébreux, revivent les mêmes instants sans s’en rendre compte. Cela s’explique car seuls les PJ et Damien ont été suffisamment proches de la pierre précieuse magique. Aussi, si au cours de votre campagne, plus de personnages se sont approchés du saphir, eux aussi se souviendront de toutes les boucles qui se succéderont.

Aussi, à moins que les PJ –et d’éventuels autres personnages- interviennent, voici les événements qui se déroulent dans chaque boucle :

-Le Bal du Titanic commence : les passagers sont invités à participer à diverses activités présentés sur les ponts 5 à 8 et sur le pont extérieur. Toutefois, les principales activités sont localisées sur le pont N°5, aux alentours de la salle de réception. Les superviseurs de des animations sont tous des Ombres ou des humains corrompus : comme il s’agit de la croisière, tous ont été convoqués pour contribuer à créer une atmosphère pesante qui renforcera l’effet de la « blague de l’iceberg ». Et aussi, c’est pour eux l’occasion de s’amuser un peu et de grappiller des points pour tenter de remporter la compétition à laquelle se livrent les Ténébreux durant chaque croisière.

– Ohanzee Tooantuh quitte la réserve frigorifique pour rejoindre les ponts supérieurs : il est temps pour lui de rafraîchir l’atmosphère par sa simple présence. Affamé, il essaye aussi de s’en prendre à une ou deux cibles qu’il pense terrifier toute la soirée, alors que le froid surnaturel qu’il génère commence à rendre les passagers nerveux.

-Matthew Greer fait mine de se sentir mal et déclare devoir retourner dans sa cabine. S’il s’y rend bien, il n’y reste pas : il s’empare du matériel explosif qu’il a fait entrer en contrebande sur le Paquebot, et descend vers les ponts inférieur du Paquebot en passant par le self-service du pont N°5, complétement désert à cause de la soirée du Titanic. Le plan de Greer ? Se rendre aux ponts inférieurs alors que tout le monde fait la fête, et faire exploser un ou plusieurs moteurs du navire. Si les charges sont bien placées, le navire devrait se retrouver à l’arrêt sans pour autant que les explosions ne génèrent des brèches dans a coque. Le bateau ne coulera donc pas, mais la réputation de Just Price Cruises, si. Sa mission sera donc remplie, et ce sans la moindre victime… Quoi ? Ah oui, sauf peut-être quelques matelots, mais nul doute que Greer vous rétorquerait que leur disparition, certes tragique, n’intéressera personne.

-La soirée bat son plein, et le moment approche ou Töten usera de la magie des Ombres pour créer l’illusion d’un immense iceberg errant sur l’océan, un gigantesque glacier que le Paquebot ne pourrait pas éviter. Dans le même temps, Damien se prépare à utiliser ses propres pouvoirs pour rendre l’illusion aussi  matérielle que dangereuse.

– Quand l’Iceberg apparait, les Ombres utilisent des moyens traditionnels pour semer un vent de panique : alarme d’incendie qui se met à hurler, le passage d’un message préenregistré demandant à tout le monde de garder son calme d’une voix désincarné comme si tout le personnel avait déjà déserté le navire, effet renforcé car on ne trouve alors plus aucun membre de l’ équipage ou que ce soit, etc… La terreur monte de plus en plus, faisant de la plupart des passagers des monstres d’égoïsme cherchant à fuir avant tout le monde, mais quelques autres parviennent à garder le contrôle d’eux-mêmes, et tentent d’aider les personnes en difficulté ou de rétablir l’ordre. Ce mélange d’émotions fortes opposées constitue un plat de choix pour les Ténèbres, mais c’est le Saphir Saturnin qui les absorbe.

-Dans les ponts inférieurs, Matthew Greer rencontre un problème de taille avec la présence de zombies, ou de mini-clones des Frères Gremlins si les morts-vivant ont tous été anéanti. Les créatures s’en prennent au saboteur qui tente de fuir.

-Le Paquebot, qui n’a pas ralenti ou dévié sa course, percute de plein fouet l’iceberg, causant de grands dommages sur le navire, dont des brèches au niveau de la coque. Le bateau penche, les vitres éclatent, des plafonds s’effondrent, les canots de sauvetage se percutent les uns les autres les rendant ainsi inutilisable. Le choc initial fait trébucher Greer dans sa fuite, et en heurtant la coque intérieure de l’arrière du bateau, il appuie par erreur sur le détonateur d’une de ses bombes. L’explosion le tue sur le coup, et cause l’apparition d’un trou de la taille d’un bus dans la coque.

-Le Paquebot penche de plus en plus, s’enfonçant sous les eaux par sa partie arrière. Il devient impossible de se tenir droit sur le sol, et les passagers n’arrivant à s’accroche nulle part glisse vers la poupe du bateau. Selon le cas, la chute peut-être bégnine ou rompre les os.

-Alors que sous les cris terrifiés des passagers, le Paquebot continue de sombrer, les Ombres déviantes travaillant pour Töten décide que perdu pour perdu, autant se faire plaisir : la plantation vit ses derniers instants, les passagers aussi, les Ténébreux décident d’achever les survivants qui se sont jeté à l’eau avant d’être piégés dans le tombeau sous-marin qu’est devenu le bateau de croisière. Melody Töten reste en retrait, flottant au-dessus de l’eau, consumée par une froide fureur de voir tous ses efforts réduits à néant. Son regard balaie l’océan environnant pour se poser sur un Damien assis sur une plaque de bois flottante, en train d’observer avec ferveur un petit objet bleu et brillant. La Thaumaturge n’est pas stupide, et sait que seul le Fils du Diable avait la puissance magique nécessaire pour rendre réel l’iceberg. La reine des Banshees perd alors son sang-froid et fonce sur lui, mais le Fils du Diable lui dédie un sourire contrit et lui jette à la figure  un « Navré, mais ce ne sera pas encore pour cette fois-ci… » Avant que le temps ne se fige, ne se rembobine, et que le Bal du Titanic ne commence de nouveau…

L’attitude de Damien peut paraître curieuse, mais s‘explique par son désir aveugle de croire qu’il peut encore obtenir ce qu’il veut. Après tout, cette boucle temporelle, ce n’est pas si mal : elle lui donne tout le temps dont il a besoin pour apprendre à maîtriser le Saphir Saturnin, non ? Mais voilà, obsédée par ses chimères, l’Ombre séculaire ne remarque que plus les boucles se succèdent, plus de bizarres petits changements apparaissent et s’intensifient sur le Paquebot… Et les PJ n’en sont pas responsables !

Des bruits de pas lourds qui résonnent là où personne ne se trouve, de profondes traces de griffes apparaissent sur les murs les plus solides, des objets de toutes tailles qui bougent tout seul, des passagers qui se font percuter et renverser par quelque chose d’aussi insaisissable que le vent, et des murmures presqu’imperceptible au départ qui gagnent en intensité au fil des boucles… Quelque chose d’étrange se produit, et les Ombres du Paquebot n’en sont pas responsables. Du moins pas directement : en activant le Saphir Saturnin, Damien à part mégarde affaibli les liens mystiques qui retenaient scellé dans le joyau une très ancienne créature qui n’a plus d’équivalent dans le monde d’aujourd’hui, à savoir une Antique Monstruosité. Celle-ci essaye depuis lors de retrouver une forme physique, et si elle dispose d’assez de temps, elle pourrait bien y arriver, ce qui serait une très mauvaise nouvelle pour tout le monde.

Les Antiques Monstruosités

Contrairement à ce que croient les Ombres les plus jeunes, une Abomination n’est pas forcément le stade terminal de « l’évolution » d’une Ombre Vorace. Évolution, oui, et pas dégénérescence, car une fraction des Abominations ont réussis par le passé à recouvrer de l’intellect, ainsi qu’une forme stable. Leur secret ? Avoir développé un désir qui a su transcender celui de la faim. Pour assouvir ce désir, l’Abomination a dû apprendre à se dominer elle-même, redécouvrant le contrôle de soi et la discipline. Ce faisant, elles se sont définitivement affranchies des Ténèbres, pour devenir leurs propres maîtres. Bien souvent les Antiques Monstruosités sont guidés par une volonté de dominer, ou de façonner quelque chose, généralement des communautés humaines à plus ou moins grandes échelles. Ceux adoptant des formes humaines deviennent des seigneurs de guerre tristement célèbres, comme Vlad Tepes.

Puissantes et indomptables, les Antiques Monstruosités avaient pourtant la parfaite maîtrise de leurs instincts, contrairement aux Ombres Voraces. Selon leurs âges, leur niveau de puissance pouvait aller de celui d’un Thaumaturge, pour aller jusqu’à un pouvoir que seuls une association de plusieurs Ombres Séculaires pouvait espérer égaler. Farouchement indépendantes, les Monstruosités n’étaient toutefois pas inutile pour les Ténèbres car leur simple présence suscitaient tant d’agitations que l’Obscurité arrivait à se sustenter sans que agents fidèles aient à intervenir. C’est en partie pourquoi les Antiques Monstruosités étaient tolérés dans le passé, mais aussi parce que pour parvenir à s’en débarrasser, les Ténèbres auraient dû dépenser des ressources considérables.

De nos jours, les Abominations montrant des signes précurseurs de mutation en Antiques Monstruosité sont éliminées sur le champ, car la présence de telles entités perturberaient gravement le déroulement des plans des Ténèbres… Mais aussi car les Antiques Monstruosités ont une fâcheuse tendance à inspirer les humains : il y’à bien entendu ceux qui les suivent et les servent, mais aussi ceux qui se dressent contre eux. Parmi ces derniers, il arrive parfois que se lève un Héros, un humain à la volonté particulièrement puissante, qui développe des capacités mortelles à l’encontre des Antiques Monstruosités, mais aussi des Ombres en général : n’importe quelle arme entre ses mains peut détruire définitivement n’importe quelle Ombre, même les Séculaires. Mais les Héros sont généralement des adultes, aussi n’ont’ils pas conscience de l’existence des Ténèbres, et ne lui causent au final que peu de désagréments, en général… Mais ce n’est pas pour autant que l’Obscurité accepterait  qu’ils en émergent de nouveaux à l’ère moderne !

Il est possible qu’au départ, les Vacanciers ne prennent pas garde à ces événements étranges : après tout, ils ont le naufrage d’un navire de croisière à éviter, et n’ont pas le temps de s’occuper de ces phénomènes, certes surnaturels, mais des plus mineurs. Ce n’est pas grave, contentez-vous à chaque nouvelle itération de décrire que ces manifestations, qui prennent progressivement de l’ampleur. Les Vacanciers finiront bien par se rendre compte qu’il s’agit d’un décompte, sinon tant pis pour eux ! Ou vous pouvez le faire comprendre d’une autre manière si vous êtes généreux : Damien, dans sa grande ignorance, pourrait se vanter devant eux qu’il est sur le point de maîtriser le pouvoir du joyau maudit, ce qui pourrait faire craindre aux PJ leur propre mort et celles de leurs proches s’ils n’arrivent pas à trouver un moyen d’empêcher le naufrage.

Que les PJ se rendent compte que leur temps est limité ou non, il leur faudra trouver un moyen de stopper cette boucle infernale.

Tout d’abord, il leur faudra comprendre qu’il n’y’à qu’un seul moyen de sortir de la boucle : empêcher la mort des passagers –ou du moins qu’elle fournisse de l’énergie au Saphir Saturnin. Aucun autre moyen ne marche, que ce soit la fuite, la mort face aux Ombres, le suicide… Tout recommence encore et encore de la même façon, comme si rien ne s’était passé. Si les différents essais des PJ ne donnent rien et qu’ils n’y ont pas pensé avant, utilisez un personnage pour leur rappeler qu’ils possèdent le journal du révérend Paul. Celui-ci a répertorié les délires des survivants du naufrage du Harbinger of Light, et désormais les PJ sont en mesure de comprendre qu’il s’agit de témoignages de marins devenu fous d’avoir revécu des centaines, voire des milliers de fois la même journée. Aussi, les PJ peuvent en analysant ces témoignages trouver quelques indices leur permettant de comprendre comment briser la boucle : « La vie est la clé », « Le bleu brillant se nourrit de nous » Ou encore « Pas de morts, c’est l’objectif ». Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi faire découvrir aux PJ via ce journal qu’il est fort probable que le précédent « locataire » du Saphir a été libéré au bout d’un certain nombre de boucles, un être « tout en crocs et en épines ».

Une Cage Bleutée

Utiliser le Saphir Saturnin à un coût : n’importe qui active le joyau maudit ne se retrouve pas seulement bloqué dans une boucle temporelle, mais s’expose aussi à un sort terrible si le temps reprend son cours : il se retrouve aspiré dans le joyau, et y est enfermé. Seule une Ombre peut survivre à un tel traitement, mais il aurait mieux valu que ce ne soit pas le cas : scellée dans la pierre précieuse, le Ténébreux ne peut rien faire d’autre qu’attendre et observer ce qu’il se trouve à l’extérieur du joyau sans rien pouvoir faire d‘autre. D’aucun dirait qu’il s’agit d’une punition appropriée pour celui qui a tenté de défier le Destin…

Un fois conscient de leur objectif, les soucis ne sont pas finis pour les Vacanciers : il va leur falloir empêcher le naufrage, et quelques autres essais seront peut-être nécessaires pour y arriver : en effet, il va leur falloir découvrir un moyen d’empêcher le Paquebot d’heurter l’iceberg, ce qui leur fera se rendre compte qu’une explosion a toujours lieu à la poupe du navire, car sans intervention des Vacanciers, Matthew Greer finit toujours par chuter sans sa fuite à un  moment ou autre, entraînant l’explosion qui va couler le Paquebot. Il faut donc empêcher ces deux événements de se produire au cours de la même itération pour empêcher le navire d’être envoyé par le fond, et sauver la vie de tous les passagers, ou presque.

Voici quelques pistes permettant de régler chacun des deux problèmes, dont vous pourrez vous inspirer pour donner quelques pistes à vos joueurs :

-Investir la passerelle de navigation. Les Ombres du Paquebot ne se sont jamais guère souciées de la sécurité, aussi aucun officier du navire n’est présent sur la passerelle alors que le Bal du Titanic bat son plein. Les PJ peuvent donc y accéder facilement… S’ils arrivent à entrer dans l’ascenseur du personnel au pont N°4, et donc à échapper aux zombies qui errent dans la partie réservée à l’équipage de ce niveau. Bien sûr, une fois sur la passerelle, il faudra encore réussir à manœuvrer le navire sans le faire chavirer… Et pour éviter que les officiers ne viennent tout gâcher ou que Damien déplace l’Icerberg, il vaudrait mieux pour les Vacanciers qu’ils changent de cap au dernier moment.

-S’emparer du Saphir Saturnin. Des PJ roublards pourraient bien parvenir à dérober le joyau maudit sans que Damien s’en aperçoive tout de suite. Le meilleur usage qu’ils pourraient en faire serait de lui faire toucher la peau de passagers à même de les aider, ou s’ils ont le cœur bien accroché, de celle d’Ombres Majeures du Paquebot, et pourquoi pas Melody Töten elle-même. Ces individus sortent alors de la boucle, comme les PJ et Damien. Aux PJ alors de les convaincre de les aider, ce que feront même les Ombres –qui devineront assez facilement ce qui alimente l’Artefact.-, même si plusieurs d’entre elles le feront uniquement pour mettre la main sur le joyau maudit… D’autres, moins pragmatiques, pourraient par contre décider de profiter de la boucle pour commettre des massacres qui s’effaceront comme par magie à chaque nouvelle boucle. De même, le Saphir Saturnin reviendra dans les mains de Damien à chaque nouvelle itération.

-Neutraliser Greer. Une fois Matthew Greer identifié comme le responsable de l’explosion à la poupe du bateau, les PJ pourront le mettre hors course d’un grand nombre de manières différentes. Après tout, il n’est qu’humain, et les Vacanciers affrontent bien pire depuis le début de la croisière…

-Utiliser les explosifs de Greer. Si les PJ découvrent la cachette ou Greer a caché ses bombes, ils peuvent s’en emparer avant que ce dernier ne vienne les chercher. Si ces explosifs sont trop peu puissants pour causer de vrais dégâts à l’Iceberg, n’importe quelle Ombre Majeure peut utiliser la magie des Ombres pour multiplier la force de l’explosion. Ainsi, en envoyant un canot rempli d’explosif sur le glacier flottant, il est possible de le détruire avant qu’il ne heurte le Paquebot. Et si les PJ sont devenu amis avec Donatien Dinnewetch, ils n’ont même pas besoin de faire appel à un Ténébreux ennemi pour arriver à ce résultat. Et s’ils refusent de travailler avec une Ombre, Jack McTavern possède sans doute quelque chose dans sa cabine qui pourrait aussi amplifier l’explosion…

Si vous désirez compliquer les choses pour vos PJ, vous pouvez faire en sorte que Damien intervienne et sabote les tentatives des Vacanciers, mais ce n’est pas recommandé : l’Ombre Séculaire est trop puissante pour que les PJ puissent en venir à bout, et leur unique chance serait alors de s’allier à Melody Töten, ce qui ne devrait jamais être une obligation, mais juste une solution parmi d’autres. En temps normal, considérez plutôt que Damien juge les tentatives des PJ de l’arrêter comme puériles et vaines, ce qui le fera les ignorer, laissant une chance aux Vacanciers de briser le boucle temporelle.

A vous de juger combien d’itérations vous laisserez à vos PJ avant que l’Antique Monstruosité ne parvienne à se libérer du Saphir Saturnin. Si elle y parvient, elle se met alors à déambuler sur le Paquebot et passe quelques boucles à libérer toute la frustration qu’elle a accumulée durant des siècles d’emprisonnement, en massacrant les passagers du Paquebot mais aussi les Ombres. Si Damien se rend compte à ce stade de son erreur, c’est désormais trop tard. La Monstruosité prend deux formes, celle d’un corsaire anglais du XVIIIème siècle, et celle d’un requin humanoïde de 3 mètres de haut. Une fois sa raison revenue, il prendra le temps d’examiner quelques boucles et il se souviendra d’avoir lui-même tenté d’activer le Saphir, ce qui lui a valu son enfermement centenaire. Il lui reviendra aussi en mémoire la façon de stopper les cycles, et il arrêtera lui-même Damien pour enfin profiter de sa liberté retrouvée. Lassé d’avoir tué encore et encore les passagers du Paquebot, il quittera le navire sans toucher au moindre d’entre eux.

Une fois le cycle brisé, Damien est aspiré au cœur du Saphir Saturnin, et ne pourra tenter d’en sortir que si quelqu’un cherche à utiliser le joyau maudit. Voilà déjà une menace de moins dont devront se soucier les PJ…

Mais je veux un final épique !

Vous pourriez trouver que le départ de l’Antique Monstruosité sans causer plus de vagues comme un final manquant de punch, et c’est vrai. Cette fin permet de teaser de potentielles suites à la croisière, et d’éviter que les PJ se retrouvent face à trop fort pour eux. Mais vous pouvez aussi vouloir terminer la campagne sur une note épique. Ne vous en privez pas, vos joueurs adoreront aussi ce genre de conclusion. Voici donc comment faire :

Une fois la boucle temporelle levée, l’Antique Monstruosité esquisse un sourire : plus besoin de marcher sur des œufs désormais, place au massacre ! Montrant ce dont elle est capable, elle se met à déambuler sur tous les ponts pour éliminer de façons spectaculaires toutes les personnes qui lui tombent sous la main. Certaines Ombres, sous le commandement de Melody Töten, tente de l’arrêter, mais la plupart se font juste anéantir, poussant les autres à la fuite, dont Töten, qui ne pardonnera jamais aux survivants d’avoir assisté à ce moment de couardise. Les PJ ne peuvent rien faire contre ce monstre de puissance, ils sont condamnés… Ou pas. Car les Antiques Monstruosité ont eux aussi leurs prédateurs : les Héros, ces humains qui se distinguent par une volonté hors-norme. Et Justement, il se trouve que le Paquebot accueille deux Héroïnes potentielles : Renee Copeland et Ignacia Muñoz. Si les PJ se trouvent être en danger de mort, une des deux pourrait intervenir en blessant le monstre, ce que personne n’a réussi à faire jusqu’alors. Aux PJ alors de distraire l’Antique Monstruosité pour l’Héroïne puisse lui asséner le coup de grâce.

Cette intrigue peut conclure une campagne se déroulant sur le Paquebot, mais sous certaines conditions, l’aventure « La Révolte des Zombies » peut encore avoir lieu –si elle n’a pas déjà été jouée- et clôturer les péripéties vécues par les Vacanciers sur le Paquebot. En outre, il faudrait pour ça qu’aucun passager ne soit mort durant la dernière boucle –ou qu’alors Henrietta West les ait « réanimé »-, que les passagers n’aient pas fuit le Paquebot ou fait appel aux garde-côtes. Plus simplement, il faudrait que la croisière continue son petit bonhomme de chemin sans qu’il y ait eu un véritable incident qui aurait fait perdre la confiance que portent les voyageurs à l’équipage du Paquebot.

Conclure la campagne :

Cette campagne peut s’achever de plusieurs manières différentes qui dépendent de la façon dont les PJ se sont débrouillés face aux challenges qu’ils ont affrontés :

-Si les PJ ont réussis à survivre sans que rien n’alerte leurs proches et les autres passagers de la croisière, Just Price Cruises continuera d’organiser ses voyages low-costs. Certaines Ombres –dont Damien- ont peut-être été détruites ou bannies du Paquebot, ce qui a alors affaibli temporairement le potentiel nuisible de cette plantation. Toutefois, Melody Töten, devenue seule maîtresse à bord, renouvellera bien vite les postes à pourvoir, avec des Ombres qui cette fois-ci obéiront à ses ordres. En fin de compte, le Paquebot ressortira renforcé de cette épreuve.

-Si les PJ ont causé ou laissé se produire un incident capable d’entamer la réputation parfaite de Just Price Cruises, ses concurrents qui n’attendaient que ça relaient à outrance l’information, les plus virulents étant les employeurs de Matthew Greer qui s’étaient préparés à le faire. La compagnie connait donc des semaines tumultueuses, suite à des demandes de remboursements, et doit même annuler deux croisières faute de participants. Toutefois, deux mois plus tard, la société remonte la pente après que les campagnes de dénigrement aient brutalement cessées. Les adeptes des théories de conspirations, s’ils faisaient des recherches, reliraient cette accalmie au décès par crise cardiaque du PDG de la compagnie ayant loué les services de Greer, et de la démission de plusieurs autres dirigeants de société d’organisation de croisières pour « raisons de santé » ou « familiales ».

-Si une catastrophe s’est produite sur le Paquebot, causant le décès de plusieurs passagers n’ayant pas pu être maquillée par la Réanimatrice, la réputation de Just Price Cruises est détruite pour de bon, jamais la compagnie ne pourra remonter la pente et se dirige droit vers la faillite. Chez les Ténébreux, on s’amuse du nouvel échec « des plus prévisibles » de Melody Töten, qui redevient la risée de tous. Le fait qu’elle qu’accuse une Ombre Séculaire dont plus personne n’a de nouvelles depuis des décennies d’être responsable de cet échec n’arrange pas son cas. Suite à cette nouvelle humiliation, sa fureur est telle qu’elle pourrait chercher à se venger des individus qu’elle estime être la cause du désastre. Espérons pour les PJ que Töten ne les rangera pas dans la case « Source de tous mes maux »…

-Si l’Antique Monstruosité a été libérée, ce n’est qu’une question de temps avant qu’elle ne fasse parler d’elle, en devenant un criminel de renom n’ayant pas peur de s’afficher en public, à la manière d’un Pablo Escobar. Les Ténébreux ne s’y trompent pas, et une coalition d’Ombres Séculaires se forme pour l’anéantir. L’opération manque de réussir, mais se solde par l’évasion de la Monstruosité alors que les serviteurs des Ténèbres s’apprêtaient y à l’achever. Suite à cet échec, l’Obscurité décide d’abandonner pour l’instant la traque, curieuse de voir ce que son rejeton rebelle va décider de faire par la suite. Après tout, ce n’est pas parce que le système de plantation actuel produit un rendement inégalé qu’il le fera toujours. Il faut penser à l’avenir, ou des Antiques Monstruosité pourraient bien de nouveau retrouver une place…

-Si le Saphir Saturnin n’a pas été jeté par les PJ au fond de l’océan, il y’a deux possibilités : soit une Ombre s’en est emparée, et dans ce cas il est possible qu’une nouvelle boucle temporelle se produise très bientôt, et Damien sera ainsi libéré prématurément. Soit les PJ l’ont conservé, dans l’espoir de le détruire, ce qui est presque impossible. Le Saphir Saturnin est né des Ténèbres même, après tout… Mais qui sait, peut-être cette quête sera-t-elle le début d’une nouvelle aventure…

Mais le destin des PJ n’est pas lié qu’au joyau maudit : s’ils ont survécu à la croisière, leur histoire est terminée… Jusqu’à preuve du contraire ! Vous pouvez envisager des suites si vos joueurs vous en réclament : ils peuvent par exemple décider de tout faire pour que le Paquebot ne prenne plus la mer, en enquêtant pour trouver des preuves de son état de véritable poubelle maritime et en les dévoilant au public, ou par des moyens plus extrêmes… Ou alors leur séjour sur le Paquebot les a beaucoup trop éprouvés, et leurs proches décident de les envoyer se refaire une santé dans une maison de repos… Qui s’avère être un certain Institut… Ou bien encore, si l’Antique Monstruosité a été libérée, et que vos Gamins et Anciens se retrouvent à la rue pour une raison ou une autre, il se pourrait bien que pour survivre à cette épreuve ils soient obligés de travailler pour une organisation criminelle. Celle-ci vient tout juste d’émerger, et son charismatique leader à un curieux goût pour les vêtements d’époque datant du XVIIIème siècle…

Doudous&Dentiers est un jeu de Sylvain Ledig, publié par JDR Editions


La Soirée du Titanic de Jean « Troll Traya » Faiderbe est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s