Scénario pour la Méthode du Docteur Chestel : Le musicien qui déprimait en jouant de la musique

Il y’à quelques mois, j’ai eu l’occasion de participer à un podcast ou Daniel Danjean, l’auteur de la Méthode du Docteur Chestel, avait été invité. Et parmi tout ce qu’il à expliqué sur son jeu et que j’ai retenu, il y’avait cette phrase -ou quelque, chose d’approchant- : « On voit dans la vie de tous les jours des tas de choses qui peuvent inspirer des scénarios pour la Méthode du Docteur Chestel ». Hum…

challenge-accepted

Aussi, pour une raison étrange, j’ai décidé que les deux prochaines vidéos -non, non, ce n’est pas de la triche^^- que je verrais me serviraient d’inspiration pour deux scénarios que j’écrirais pour le jeu. Et pour ce premier scénario, j’ai vu un animé humoristique appelé Detroit Metal City et clairement, je pouvais inventer un problème à résoudre pour des soigneurs a partir du postulat loufoque de ce manga : un musicien détestant le heavy metal et tous ses dérivés se retrouve pourtant à faire partie d’un groupe pratiquant ce style musical. Il à horreur de ce qu’il fait, mais ne peut s’empêcher de continuer à le faire, car il à découvert que c’est la seule chose pour laquelle il à du talent.

Il y’à donc là tout pour faire un bon petit scénar pour Chestel. N’importe qui pourrait le faire à partir de cette idée de base, mais je vous offre là une version complète, agrémentée de plusieurs petite choses, en outre un dilemme ou la déontologie se heurte à la réalité économique, le but étant de pousser vos joueurs à une réflexion sur l’éthique de la situation. Et de trouver leur réponse à la sempiternelle question : « Un futur grand bien justifie t’il un acte moralement discutable ? ». Et j’espère que cela vous plaira !

Lire la suite

Publicités

Rétro découverte : la Méthode du Docteur Chestel

A un moment donné dans sa vie de rôliste, on pense avoir tout vu, tout joué, tout fait. On a écumé jusqu’à plus soif les grands classique, on s’est intéressé aux nouvelles vagues de jeux, et on a même tiré les vers du nez des anciennes et des anciens pour découvrir les pépites du passé qui n’ont plus leurs équivalents de nos jours… Et alors qu’on pense que plus rien ne nous surprendra jamais, que la déprime nous guette… La surprise vient à notre rencontre !

Un jeu, un seul, qui est passé entre les mailles du filet, connu de quelques anciens mais certainement pas autant qu’il le devrait, qu’il le mérite. C’est le cas de la Méthode du Docteur Chestel, « petit » jeu publié en 1991 que je n’ai découvert que par hasard en écoutant d’une oreille discrète l’interview d’une MJ qui le faisait jouer. Tout de suite, le concept me frappe : rafraîchissant et n’ayant pas d’équivalent dans la longue liste des jeux que j’ai connu, c’est décidé, il faut que j’essaye ! En tant que PJ et MJ ! Résultat, je fonce sur amazon et je commande le bouquin. Et maintenant qu’il est entre mes grif… Euh, mes charmantes petites patounes, voyons ce que ça donne…

Lire la suite

MàJ scénarios : Ajout de résumés

Pour faciliter la compréhension des scénarios, j’ai rajouté peu après les synopsis un résumé de l’aventure entière. Voilà qui devrait aider les MJs pressés n’ayant pas le temps de lire la totalité d’un scénario pour savoir si cela l’intéresse ou non de le faire jouer.

Rendons à César ce qui appartient à César, cette idée vient de Corvos (son blog) qui s’est d’ailleurs attelé à la colossale tâche de relire mes scénarios en traquant la moindre petite faute (ou les plus grosses, aussi^^). Un grand merci à lui !

Scénario pour Numenéra : Du Bon -?- Côté de la Loi

numenera-logo

Voilà un scénario que je comptais publier, hum… Mi-janvier ? Il faut dire qu’au nouvel an, 90% de ce scénario avait été rédigé. Et… grosse panne d’inspiration, couplé à un irl surchargé ont fait que j’ai remisé l’écriture de cette histoire à plus tard. C’est uniquement après la séance ou les joueurs ont dépassé le point ou j’avais arrêté d’écrire que je m’y suis ré-investi. Et voilà, 4 mois plus tard, il est achevé, et je vous le livre tout de suite, mes très chers MJs en herbes.

Lire la suite

Aide de jeu pour Numenéra : nouveau focus

alive

Émergeant de sa longue hibernation, le troll sort de sa caverne, lève la tête pour humer l’air avec plus de facilité et… Bon sang ! Qu’est-ce que c’est que ça ? M dites pas qu’il va vomir  ? Ah, non, ouf, ce n’est qu’un sourire… Enfin, un sourire dont on se passerait bien. Jamais vu des dents aussi noire… La bête est donc réveillée… que va t’elle faire maintenant ?

Voilà quelques mois que je n’avais pas posté ici… Que voulez-vous, une augmentation de l’activité IRL cumulée à une grosse baisse de la créativité, et voilà, on se retrouve sans rien avoir à publier. Quelle honte !

D’autant plus que je vous avais promis un scénario pour Numenéra… Et bien bonne nouvelle, sa rédaction est finie ! Il ne me reste plus que la mise en page et une bonne relecture, et l’heure de sa publication sera arrivée !

D’ici là, pour vous faire patienter, voici un nouveau Focus pour vos personnages de Numenéra, que j’ai créé pour définir les pouvoirs d’un PNJ issu du scénario que vous aurez bientôt dans vos petites minimes : Celui qui change sa chair en arme. De base, l’inspiration vient de l’ennemi du héros de Marvel Comics, Daredevil appelé « Bushwacker »… mais bon, le hasard à voulu qu’hier soir, lors d’une partie de Knight, notre petite coterie de chevalier manque de se faire défoncer par une créature ayant les mêmes pouvoirs… Ah, le monde est trop petit, pour pas assez d’inspirations…

Lire la suite

Cette semaine j’ai reçu… Tiny

Les crowdfundings, les financements participatifs, les foulancements… Voilà bien une mode qui semble perdurer dans les paysages ludiques et rôlistiques non seulement français, mais aussi mondiaux. Il y a des mastodontes qui rassemblent des centaines de milliers d’euros ou de dollars, et aussi des projets bien plus modestes. Tiny fait partie de ces derniers, ayant rassemblé la coquette somme de près de 29 000 euros lors du financement ulule réalisé par son éditeur, JDR éditions.

Financés en juillet 2017, le jeu et la petite gamme de suppléments viennent d’être livrés aux souscripteurs après quelques petits mois de retard. Retard en lui-même un brin désagréable, mais qui est resté des plus correct, comparés à ceux accumulés par d’autres projets… Voyons voir ce que ça donne ! Serrez fort votre doudou en peluche, et poursuivez cette lecture…

couverture-poage-ulule-copie-3-gcizqcmk5gjx Lire la suite

Ouverture de la chaine Youtube !

Ah oui… Nul doute que ça a été très calme ces derniers temps sur ce blog… il faut dire que j’ai été très occupé… A m’initier aux joies du montage vidéo et du mixage ! Je ne vais pas mentir, j’ai eu du mal et ça m’a consommé pas mal d’énergie, souvent pour pas grand chose…

Extrait des hurlements qu’on dût entendre mes voisins :  » Ah non, le con il m’a planté et j’avais pas sauvegardééééééééééé !!!!!!!« 

Bref, que du bonheur, comme vous pouvez le voir… Mais ça à fini par payer !

good-logo-icons

Lire la suite

Réécriture : L’Injonction du Dragon (Pathfinder)

Je vais vous faire une confession : je n’aurais jamais pensé écrire cet article il y’à quelques mois. Je n’en voyais pas l’intérêt, pour moi tout cela coulait de source. Mais voilà, en discutant avec un ami travaillant dans le secteur du JDR, je me suis rendu compte que finalement, ce genre d’article ne serait pas si inutile que ça…

Mais quel genre d’articles, me demanderez-vous ? Le genre d’article ou je vous décris comment je modifie une campagne « officielle » pour qu’elle devienne « unique », personnalisée à ma façon de maîtriser et à mes joueurs.  Il semblerait en effet que la majorité des MJs faisant jouer une campagne  publiée ne la modifie pas, la font jouer telle qu’elle est décrite dans le livre, alors que ses auteurs eux-mêmes l’écrivent généralement dans l’idée que vous en changiez des éléments pour l’intégrer aux aventures que vous faites vivre à vos PJs.

Alors oui, je comprends tout à fait pourquoi la plupart des MJs  ne changent rien à ces campagnes : le manque de temps pour préparer une partie. Déjà, lire la campagne prends du temps, alors la changer… Oùlalala, autant ne pas l’imaginer…

Pourtant, si je me lance dans cet article, c’est pour vous prouver qu’il n’y’à rien de plus faux : vos pouvez personnaliser une campagne pour la rendre unique avec un minimum d’efforts. Alors, lisez la suite à vos risques et périls, parce qu’après vous n’aurez plus d’excuses pour proposer des campagnes « vanillas » à vos joueurs. Na.

Lire la suite