Partie en boutique : le légendaire Légendarium

Oui, oui, je sais… C’est un jeu de mot de merde. mais croyez moi, il va vous rentrer dans la tête, et plus jamais vous ne pourrez l’oublier. Mouhaha.

Parlons donc Légendarium, cette sympathique boutique que l’on peut trouver dans une de ces petites rues du centre d’Arras, spécialisée dans la littérature dite fantastique et -Tada !- aussi le JDR. Un cadre des plus sympathique, un propriétaire/vendeur à la passion communicative, bref un lieu à connaître, et si jamais vous deviez vous rendre dans cette contrée qu’on appelle le Pas-De-Calais -ou peut-être plus maintenant, je ne sais plus^^-, je vous engage à y faire un petit tour, vous serez sans aucun doute comblé !

29595470_429625930805355_550256912584006778_n

C’est honteusement mensonger : y’à aussi des dés, et je ne vois nulle part indiqué « cabinet de désrosités » !

Lire la suite

Publicités

MàJ scénarios : Ajout de résumés

Pour faciliter la compréhension des scénarios, j’ai rajouté peu après les synopsis un résumé de l’aventure entière. Voilà qui devrait aider les MJs pressés n’ayant pas le temps de lire la totalité d’un scénario pour savoir si cela l’intéresse ou non de le faire jouer.

Rendons à César ce qui appartient à César, cette idée vient de Corvos (son blog) qui s’est d’ailleurs attelé à la colossale tâche de relire mes scénarios en traquant la moindre petite faute (ou les plus grosses, aussi^^). Un grand merci à lui !

Secrets VS Secrets ouverts : Ultime battle !

Ah, les secrets…

Ils font tout le sel du JDR. Si si, vraiment. Le secret, c’est l’inconnu, c’est ce frisson de la curiosité inassouvie, c’est partir à la recherche de l’indéfinissable, c’est s’interroger et fournir une hypothèse souvent fausse et de rares fois juste mais apprécier l’expérience dans les deux cas. Les secrets, en fin de compte, dans le Jeu de Rôle, c’est le Bien, tout simplement.

Enfin, c’est le bien quand on sait qu’il faut s’interroger, et parfois c’est difficile. Oh, pas par rapport à la trame principale ou le monde que développe le MJ. Là, on sait qu’il y’aura forcément du mystère et des liens cachés, et l’on attend d’ailleurs fébrilement ce genre de petits secrets de sa part, car l’essence même du JDR, comme dans le vrai vie, c’est le saut dans l’inconnu, c’est d’effectuer une action sans vraiment savoir quelles en seront les conséquences, et de savourer ce qu’on découvre au final. Donc, les secrets, oui, on en trouve à foison dans l’ADN du JDR, mais comme étant la propriété du MJ à qui, c’est bien connu, on ne cache rien. Lire la suite