Réécriture : Le Rejeton d’Azathoth (AdC) – Deuxième partie

Nous allons maintenant vraiment plonger les mains dans le cambouis, car nous allons évoquer dans cette deuxième partie la structure même de la campagne, et détailler les changements à effecteur dans les deux premiers scénarios. A noter qu’il ne s’agit pas ici de fournir des scénarios clés-en-mains, mais de résumer les modifications à apporter à chacun d’entre eux.

La structure de la campagne

De base, la campagne du Rejeton d’Azathoth est composée de 7 scénarios : Providence, Garrison, Ste Augustine, les îles Andaman, Ulthar et au-delà, la Quête Eternelle, Au Cœur du Tibet. Parmi ces 7 aventures, deux sont complètement inutiles pour diverses raisons : Ste Augustine et la Quête Eternelle, je supprime donc purement et simplement ces deux scénarios de la campagne. Il nous en reste donc 5. Mais… Certains éléments que je rajoute dans le scénario Providence rendraient ce même scénario trop long par rapport aux autres, aussi j’ai décidé d’en créer un « maison » pour les exploiter qui, comme la plupart de ses camarades, sera nommé selon le lieu où il se déroulera : New York. Cela nous fait donc au total 6 scénarios.

Il faut aussi savoir que la structure de la campagne dans le livre n’est pas linéaire : si elle commence forcément par le scénario Providence et se finit par Au Cœur du Tibet, entre ces introduction et conclusion, le reste des chapitres peut-être joué dans l’ordre souhaité par les joueurs –selon les pistes qu’ils désirent suivre ou ce vers quoi le MJ veut les diriger-. Garrison, New York, les îles Andaman et Ulthar peuvent donc être joué dans n’importe quel ordre. Chacun apportera un élément de réponse par rapport à la quête principale, même si évidemment les informations trouvées dans chaque scénario pourront éclairer de façons différentes les révélations d’une autre aventure…

Ces précisions en tête, nous pouvons aborder chacun des différents scénarios. Deux seront traités dans cette partie : Providence et Garrison.

 

Réécriture de Providence

A part pour gagner en cohérence pour le suivi de la trame principale, il n’y’à pas grand-chose à changer. Que Baxter ne soit en réalité pas mort lorsque l’on retrouve son « cadavre » est une très bonne idée du matériel de base, de même que Silas Patterson l’ait « accidentellement » tué en réalisant son rituel cannibale occulte. Toutefois, le diable se cachant dans les détails, ce sont ces derniers que nous allons changer.

-Philip Baxter doit… dormir : Au fur et à mesure de ses découvertes dans le monde onirique sur Azathoth-le-fils et sur le Père Fantôme, Philip s’est mis à craindre d’avoir commis une terrible erreur en aidant le « Père ». Ne sachant pas quoi faire, il a continué ses recherches tout en s’éloignant de ses nouveaux amis oniriques, fervents soutiens du « Sauvage d’Eïbon ». Ce changement n’est passé inaperçu, et deux des serviteurs d’Atlach-Nacha, le prêtre Tcho-Tcho et un occultiste New Yorkais, ont décidé qu’il était temps que Baxter ne quitte plus les territoires oniriques. Le prêtre, en contact avec la fille de Baxter, décida de se servir d’elle pour plonger Baxter dans un profond coma semblable à la mort, tandis que l’occultiste se chargerait de déterrer le « cadavre » du professeur quelques jours après son enterrement, pour s’assurer que Baxter reste en vie le temps qu’il faudrait.

-L’araignée préhistorique : Il s’agit de l’araignée que Cynthia Baxter a expédié à son père sous l’influence du prêtre Tcho-Tcho, afin que Philip Baxter se fasse mordre et tombe dans le coma, le forçant à rester dans les contrées onirique. Là-bas, le prêtre Tcho-Tcho espèrait bien le forcer à trouver la formule qui permettrait de déterminer où et quand le Père Fantôme devra utiliser son rituel pour emprisonner Némesis et la Terre dans une stase temporelle éternelle. Le fait que Baxter décède réellement était imprévu, et a anéanti ces plans : si l’esprit de Baxter n’est pas mort dans les contrées onirique, il a été sévèrement mutilé et ne peut désormais plus servir à rien.

L’araignée attaque très rapidement une autre victime : un malfrat italien qui s’était introduit chez Philip Baxter pour dérober les dernières pages de son journal, le soir de son enterrement. Ce voyou de bas étage a aussi été mordu, mais moins profondément. Il a donc pu s’enfuir de la maison du professeur avant de s’effondrer en pleine rue, sous le regard de plusieurs témoins, qui ont cru à une crise cardiaque. Comme Philip Baxter, il sera déclaré mort, mais se réveillera sur la table d’autopsie lors de la première incision du légiste. Voilà qui devrait donner un gros indice aux joueurs pour faire comprendre aux joueurs ce qui est véritablement arrivé à Philip Baxter.

-les pages du journal volés : un vent de panique à soufflé chez les agents d’Atlach-Nacha quand ils se sont rendus compte que Philip Baxter venait de réellement mourir dans le monde réel : leurs plans volaient en éclats ! Non seulement la version onirique de Baxter n’était plus capable de réaliser ce qu’on attendait d’elle, mais il était également impossible de l’interroger pour savoir si le professeur avait parlé à quelqu’un de ses récents soupçons sur les activités du « Père ».

L’occultiste New Yorkais a donc décidé de prendre les choses en mains : il s’est servi de ses contacts dans la mafia pour commanditer à Providence le vol des journaux de Baxter, ou ce dernier consignait religieusement tous ses faits et gestes. Pour l’occultiste New Yorkais, seuls les derniers passages du fameux journal seraient sans doute problématiques, mais il n’aurait pas cru que les hommes envoyés faire le boulot le prendrait au pied de la lettre : au lieu de voler le journal tout en entier, ils n’ont qu’arracher les dernières pages… ce qui est encore plus suspect qu’un journal disparu. Sans compter qu’un des deux cambrioleurs  été piqué par l’araignée préhistorique.

Abandonnant son camarade, le deuxième malfrat a livré les pages à l’occultiste New Yorkais, qui en est devenu fou de rage : il a envoyé un message salé au leader de la mafia à Providence, dans lequel il réclame le journal entier. Nul besoin de dire que cela n’a pas beaucoup plut au chef mafieux en question, qui n’a pourtant pas répliqué, pour ne pas s’aliéner  le boss new yorkais, qui semble avoir l’occultiste dans ses petits papiers. Toutefois, il ne faudra pas le forcer beaucoup pour révéler ce qu’il sait aux investigateurs, s’il peut pourrir ainsi la vie de l’occultiste.

-l’académie du mardi soir : les membres de l’académie du mardi soir encore présents à Providence savent quelques petites choses qui peuvent intéresser les investigateurs : ils peuvent leur apprendre que Philip Baxter était très impliqué dans le projet de Dimitri Passelov, qui semble être sur la piste d’un corps céleste dont la façon de se mouvoir dans le vide céleste échappe à tous les modèles établis jusqu’ici, cette découverte va peut-être donc révolutionner l’astronomie ! Ils connaissent également le Père Fantôme –qui ici se fait juste appeler le « Père », étrange vieillard aussi dérangé que brillant, que Philip avait pris sous son aile. Ils n’en savent pas beaucoup plus, si ce n’est qu’il a disparu peu de temps avant  le décès de Philip.

 

Voilà, tous les points qui étaient à modifié l’ont été, et au cours de ce scénario vos PJs devraient trouver des accroches qui les mèneront aux scénarios suivant : Garrison, New York, les îles Andaman et Ulthar.

 

Réécriture de Garrison

Il s’agit du scénario qui nécessite le moins besoin de modifications : l’intrigue tient la route, il faudra juste l’adapter aux changements de l’intrigue principale.

-Dimitri Passelov : les investigateurs lui apprendront le décès de Philip Baxter –personne n’a pensé à le prévenir-. Il en sera attristé, mais n’en sera que plus déterminé pour percer le mystère de ce mystérieux corps céleste qui échappe à toute logique en mémoire de son ami. Il se moquera de toutes hypothèses évoquant l’idée qu’il ne s’agit pas d’un simple astre mais d’autre chose, arguant qu’il ne faut pas tomber dans le sensationnalisme dès qu’une chose contredit la science actuelle. Il sera plutôt partisan de l’idée que l’astronomie actuelle est imparfaite, et que l’étude de ce qu’il estime être un nouveau genre de comète permettra d’affiner le système.

-le Père Fantôme : il est présent à l’observatoire de Passelov depuis quelques semaines, afin de l’aider à trouver un système permettant de prévoir la trajectoire du mystérieux Corps céleste, qui n’est autre que Némésis. Toutefois, il craint désormais que Passelov ne soit pas le sauveur qu’il espérait, et se prépare à partir en quête d’un autre esprit brillant pour déterminer l’heure et le lieu qui seront le plus proche d’Azathoth-le-fils pour réaliser son rituel. Passelov est fasciné par l’esprit brillant du Père, mais son assistant Kalyetka est mal à l’aise avec le vieil homme loufoque. Son intuition lui susurre qu’il est très dangereux… Et il faut toujours se fier à son instinct.

Le Père Fantôme sera aussi touché de la mort de Philip, « un brave tombé avant la bataille », et si les PJs se montrent curieux par rapport au « danger qui vient du ciel », il pourra tenter de les recruter s’ils se montrent utiles et vraiment investis dans la mission. Il leur racontera lors sa version de la « vérité » : les passages d’Azathoh-le-fils finiront par détruire la Terre, et il est fort possible que le prochain passage soit justement le fatidique, d’où la nécessité de réaliser le rituel lors de l’arrivée de Némésis.

-Les morceaux du rejeton : des morceaux d’Azathoth-le-fils se sont détaché du corps principal et se sont écrasé non loin de Garrison. Les sasquatchs se sont chargés de les dissimuler -et l’ont payé au prix fort-, là ou leurs radiations ne feront pas de dégâts. Cela ne change donc pas par rapport au scénario d’origine, mais il ne s’agit pas donc pas de graines.

-Les Mi-Go : même chose, ils traquent les morceaux radioactifs issus du rejeton, comme dans le scénario original.

Voilà pour cette fois. Le prochain article de cette série abordera en outre un scénario original, créé pour compléter l’intrigue de cette campagne : New York.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s